Tour d'Arabie

Fred Moreau en Diam 24

Résumé de l'étape de Salalah

Un petit résumé de la première étape : Pour l’équipage Vivacar, ce tour d’Arabie (Sailing Arabia The Tour 2018) est notre première régate de préparation en vue du Tour de France. Nous avons comme objectifs pendant les 2 prochaines semaines de : - faire le point de notre niveau avec la configuration n°1 (Matthieu à la barre) - travailler les côtiers avec Didier à la navigation - travailler le plus possible la configuration n°2 (moi à la barre) Sur l’étape de Salalah, nous avions décidé de commencer avec la config 1 pour reprendre nos marques. La première journée a été soutenue pour une reprise avec un vent établit aux alentours de 22-23 noeuds et 3 manches de stadium. Malgré quelques imperfections dues justement à notre manque d’entraînement, nous terminons 2ème en gagnant la 2ème manche. La faune sous-marine est particulièrement riche ici, nous avons croisé de nombreux dauphins et quelques tortues. La deuxième journée nous réservait le premier côtier de l’épreuve. Partis dans un vent de terre très variable (6-12 noeuds) nous avons réalisé un grand aller/retour de 33 milles au vent de travers sous le vent de la côte dans un vent forcissant et très irrégulier avec des rafales à plus de 30 noeuds. Nous avons même été pris à un moment dans un nuage de sable. Sensation très étrange de naviguer à plus de 20 noeuds avec une visibilité inférieure à 100 m en ne distinguant que des silhouettes de bateau… Un peu en manque de vitesse par rapport à la concurrence, nous nous classons 5ème du raid. Au général, nous sommes 3ème mais nous avons surtout pu dégager des pistes pour améliorer notre vitesse au recching.

©photo : Lloyd Images

Revenir