PWA World Tour - Alacati

Bilan mitigé pour Delphine

PWA World Tour - Alacati

PWA Alacati Delphine Cousin - ©PWA/Carter
PWA Alacati Delphine Cousin - ©PWA/Carter

Du 17 au 23 août avait lieu la deuxième étape de la coupe du monde PWA dans la discipline du slalom sur le magnifique spot d’Alaçati en Turquie. 

Arrivée sur les lieux une semaine avant le début des hostilités afin de me préparer au mieux pour cette étape importante, pas de chance le vent n’est malheureusement pas présent ! D’après les locaux, mauvais été ici pour le vent, le Meltem ne souffle pas comme à son habitude et le vent se fait plus rare ! 

Durant la semaine de compétition, seulement 3 jours de vent dans des conditions légères 10 à 15 noeuds. Le spot d’Alaçati est très particulier avec un premier bord très court et un plan d’eau extrêmement plat. Le départ est crucial et il faut être à 100% dès le début. Pour ma part, trop sur la défensive après mon étape de 4ème en Corée, je ne veux pas prendre de risque dès le début et risquer une disqualification pour départ prématuré. De ce fait je n’arrive à prendre que la 4ème place de la première course. 

Cette année le niveau est élevé et la moindre erreur coûte très chère. J’en fais les frais lors de la seconde manche ou je tombe au jibe à la qualification ce qui ne me permet pas de courir la finale gagnante. Je me rattrape tout de même en terminant les deux dernières manches 4ème puis 2nd, ce qui me fait prendre à nouveau la 4ème place de l’évènement. Je suis évidemment déçue de cette place car je me retrouve à seulement un point de la 3ème place et 3 points de la seconde. 

Le bilan de cette course : je ne prends pas assez de risques ce qui ne me permet pas de prendre les premières places. Trop timide au départ et au jibe pour évitez les contacts. 

La note positive est que je me sens très bien avec mon matériel : la vitesse est là et j’arrive à remonter les places après des départs moyens. Je ressens beaucoup de pression cette année après une étape décevante en Corée du Sud. Je dois travailler là dessus pour la prochaine et ultime étape en Nouvelle Calédonie fin novembre. 

Ce qui est intéressant c’est qu’au classement annuel nous sommes 4 concurrentes ex-aequo en points pour la seconde place et tout est encore possible. Je suis très motivée pour la suite et je vais mettre toutes les chances de mon côté pour réussir l’ultime étape sur le spot calédonien, l’anse vata, que j’affectionne particulièrement ! En attendant cette ultime étape, je participerais aux deux dernières étapes du championnat de France AFF en octobre où je suis pour le moment en tête du classement provisoire.

Je remercie mes partenaires Gun Sails, Starboard, Hercules, Sooruz, Henri Lloyd, Super U Carnac, Mr Bricolage Belz/Carnac, Thalassothérapie Carnac, la ville de Carnac et le Yacht Club de Carnac. 

Bon vent, 

Delphine 

© Photos : PWA/Carter

Revenir