Eric Flageul

Mondial Sonar à Medemblick

DeltaLloydRegatta-Copyright Sander van der Borch
DeltaLloydRegatta-Copyright Sander van der Borch

Communiqué de presse - 30 mai 2016

Départ prématuré

L'Equipe de France Sonar est repartie prématurément du Mondial ParaWorld Sailing 2016 à Medemblik sans malheureusement participer aux dernières manches. Cette décision a été prise à la vue de l'état de santé du barreur, Bruno Jourdren, qui était arrivé malade aux Pays-Bas et dont l'état ne s'était pas amélioré pendant la compétition.

Rien de grave cependant, Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary seront sur le départ dans deux semaines pour Rio et son plan d'eau, afin d'effectuer un dernier entraînement sur site avant les Jeux Paralympiques qui se tiendront en septembre.

A J - 100 des Jeux Paralympiques de Rio 2016, ils sont prêts... et vous?

Communiqué de presse - 26 mai 2016

C'est une journée difficile qui attendait l'Equipe de France Sonar au Mondial ParaWorld Sailing Championship 2016 à Medemblik (NED). Après plusieurs heures d'attente, deux manches ont pu être courues de nouveau dans un petit temps qui n'avantage pas les Français. Un bateau poussif, des choix tactiques osés mais peu payants ont malheureusement mis Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary en 8e et 10e places.

A la fin de la journée, ils restent à la 7e place du général provisoire. Espérons que les deux jours à venir auront raison du manque de vent et permettront à Bruno, Eric et Nicolas de naviguer à leur juste valeur.

Photos : DeltaLloydRegatta-Copyright Sander van der Borch

Communiqué de presse - 25 mai 2016

Bruno, Eric et Nicolas sélectionnés pour les Jeux Paralympiques de Rio 2016 

C'est une journée difficile que l'Equipe de France Sonar a affrontée ce mercredi. Deux manches ont été courues dans des conditions de vent très faible et très oscillant, ce qui n'a malheureusement pas fait l'affaire du trio français. Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary n'ont pas réussi à exploiter les deux bons départs qu'ils ont pris et font quelques maladresses qui leur coûteront cher. Leurs résultats du jour les placent à la septième position du général provisoire.

Demain, deux nouvelles manches sont prévues dans un vent encore plus léger le matin mais qui devrait forcir dans l'après-midi.

La journée s'est terminée sur une bonne nouvelle, avec la sélection de Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary pour représenter la France en Sonar aux Jeux Paralympiques de Rio 2016.

Eric Flageul, régleur de grand-voile : "Rien n'est fait! Avec la discard, on remontera dans le classement. Ce qui est bien, c'est que ça régate, c'est intéressant et nous essayons de nous enrichir de chaque moment. Il faut profiter de ces moments pour tout faire et être prêt le Jour J en septembre. Il reste trois jours de course, nous ne nous démobilisons surtout pas!"

Communiqué de presse - 24 mai 2016

Une navigation sereine pour Bruno Jourdren 

Un bon début de compétition au Mondial Para World Sailing Championship 2016 à Medemblik pour l'Equipe de France Sonar, qui termine la journée en troisième position du général provisoire. Dans des conditions ventées, Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary ont pu s'exprimer à leur aise. Contents de leur choix techniques et tactiques, ils ont tout de même eu du fil à retordre dans la bagarre qui les a opposés aux Britanniques, aux Australiens et aux Norvégiens. Les quatre équipages tiennent le haut de la flotte et ne comptent pas laisser s'éloigner le podium si tôt dans le championnat. Demain mercredi, deux manches sont prévues à partir de 10h30.

Bruno Jourdren, barreur: "Nous sommes plutôt contents, nous avons fait deux belles manches sans prendre de risque mais tout en étant dans le match tout le temps. Une manche de 2e et une manche de 4e, c'est de bonne augure. Changer de mulet est un bon choix car il s'avère que ce bateau est plus à l'aise dans des conditions un peu plus musclées, alors que nous aurions été bien plus à la peine avec l'autre bateau. Nous avons fait quelques entraînements avec notre nouveau génois qui nous paraît bien correspondre à notre attente dans le petit temps. On essaiera ça demain en course. C'est une bonne entrée en matière, ça fait du bien de rentrer content de sa navigation, nous n'avons aucun regret. Nous sommes contents de notre journée, nous avons navigué sereinement, comme il fallait, au bon moment."

Communiqué de presse - 23 mai 2016

Quand le foc va, tout va!

Dernière épreuve de la saison pour l'Equipe de France Sonar avant les Jeux Paralympiques de Rio 2016, le Mondial Delta Lloyd Para World Sailing Championships se tiendra du 24 au 28 mai à Medemblik aux Pays-Bas. L'enjeu est important pour Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary qui comptent bien récupérer le titre, fauché par les Britanniques à Melbourne en novembre 2015. L'objectif: déployer leurs qualités tactiques et montrer à leurs adversaires qu'ils seront l'équipe à vaincre à Rio. La motivation, qualité qui ne leur a jamais fait défaut malgré des difficultés techniques lors des dernières régates, est à son maximum. Ils connaissent bien le plan d'eau et c'est avec un bateau à la hauteur de leurs capacités et un foc bien réglé qu'ils vont courir ce Mondial. Comme le dit Nicolas Vimont-Vicary, équipier d'avant : "Quand le foc va, tout va!".

Le Mondial est cette année intégré à la Delta Lloyd Regatta qui se tient chaque année et qui fait partie du championnat Eurosaf. Seize Sonars sont inscrits à cette épreuve avec bien entendu les ténors de la flotte: les Australiens, les Britanniques, les Américains et les Norvégiens. Les Pays-Bas réussissent bien au trio puisqu'en quatre participations, les Français ont toujours brillé, avec trois victoires et une médaille d'argent l'année dernière derrière les Australiens.

Les conditions sont donc réunies, comme à Kinsale en 2013 et Halifax en 2014, pour que Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary visent la plus haute marche du podium.

Le site de l'épreuve

Revenir